Scenocity Studio of Acting
Jacques Hoton, 11
1200 Woluwe-saint-lambert
Belgique

Logo de l'organisateur de stage
Illustration du stage

Le jeu d'acteur face caméra atelier du vendredi

Développement personnel, Face caméra, Ecriture, Diffusion / Production, Casting
Étudiant (écoles sup. artistiques ou techniques), Professionnel (métiers artistiques et non-artistiques)

18 cours 

Un programme sur 2 modules et un tournage en 4K en weekend en dehors des cours. Tous les exercices sont filmés et évalués à chaque cours dans un contexte professionnel, les élèves recevront régulièrement des séquences montées des scènes travaillées au cours.

1er module

Nous allons travailler « le personnage en action » son parcours, sa caractérisation, sa complexité au travers de leur symphonies tragiques ou comiques. Comédies, drames, etc.

Préparation au tournage, réalisation de scènes dans un contexte de plateau professionnel.

Le travail de l’acteur en Green key, décors et objets imaginaires. Ressentir et visualiser par la mémoire affective imaginaire et la restituer devant un écran vert où les objets imaginaires

2e module

Nous travaillerons sur la construction d’un rôle sur un projet de long métrage et d’une série télévisée.

Exploration du personnage de fiction, sa complexité, sa genèse, travail sur le personnage fictionnel dans toute sa diversité.

Se préparer à jouer les diverses situations dramatiques : L’essentiel en art dramatique, n’est pas de faire un récit linéaire et chronologique à partir d’une histoire, mais de combiner une action. Mais, les fictions bien constituées ne doivent ni commencer, ni finir à un point pris au hasard.

Informations pratiques

Scenocity Studio of Acting
+32473272091
http://www.scenocity.be

Jacques Hoton, 11
1200 Bruxelles
Belgique
Du 18/01/2019 au 31/05/2019
450,00 € réduction de 30,00 € aux anciens élèves

Intervenant

Philippe Cornette

Cinéaste, vidéaste, comédien, il sera très vite attiré par la mise en scène et l’écriture.

En 1985, année charnière, son film « La dernière séquence » remporta le prix FR3 au festival de Montbéliard, il prépare son premier long métrage.

À la télévision, on lui doit deux téléfilms, « T’as bien fait de venir Paul » en 1990 d’après Louis Calaferte, et « Et demain matin » en 1993 d’après Claude allas, adaptation et réalisation. Il est en préparation de deux longs métrages et d’une série TV