ISFSC

L’ISFSC

rue de la Poste 111, 1030 Bruxelles (Belgique)

Tél : 32-2-227 59 00

www.isfsc.be

Présentation

Il propose trois formations supérieures qui débouchent sur trois diplômes de bacheliers :

la formation d’assistant social la formation en communication la formation en écriture multimédia. Elles débouchent sur des métiers mais aussi sur des passerelles vers l’université.

L’Institut a été créé en 1920 par le mouvement social de l’époque en vue de former les cadres de ce mouvement. C’est dans cet ancrage historique qu’il puise sa vocation de former des professionnels pour des fonctions qui reposent sur un principe de solidarité et de démocratie : fonction d’éducation, d’aide aux personnes en difficulté, de promotion des droits sociaux, d’accès à l’information, de communication vraie, de changement social, ... (en savoir plus)

Aujourd’hui, l’Institut constitue la catégorie sociale de la haute école « Groupe ICHEC - ISC Saint Louis - ISFSC » qui regroupe également une catégorie économique de type long. L’Institut offre trois formations supérieures organisées sur 3 années menant aux diplômes de : bachelier - Assistant social / Assistante sociale, bachelier en Communication et bachelier en Ecriture Multimédia.

Le projet pédagogique de l’Institut est centré sur des activités d’enseignement favorisant l’interaction enseignants enseignés et la proximité avec les milieux professionnels par l’alternance cours/stages.

La formation s’organise autour de quatre axes :

1- La pratique professionnelle.

Dès la première année, la formation est branchée sur les milieux de travail grâce aux stages. Cette insertion dans la réalité professionnelle s’amplifie en 2ème et 3ème années.

2- L’approche théorique.

La réalité de plus en plus complexe demande des approches diverses. Des cours théoriques solides apportent les fondements nécessaires à la construction d’une vie professionnelle responsable, sachant combiner des aptitudes d’analyse à des capacités d’intervention. L’approche théorique se fait dans un esprit pluraliste.

3- L’acquisition des techniques spécifiques.

Grâce aux séminaires et ateliers spécialisés dont certains à l’aide d’équipements techniques, les étudiants sont entraînés à la mise en oeuvre des outils du métier : techniques d’entretien, de conduite de réunion, d’animation de groupe, d’écriture, de communication radio et vidéo, de traitements graphique et informatique de données, ...

4- L’intégration des apprentissages.

Le noeud de la formation de type court est l’apprentissage d’une méthodologie qui permet d’articuler et d’intégrer recherche inductive, expérimentation pratique, raisonnement critique, évaluation éthique et prise de responsabilité. Cette intégration des apprentissages est pratiquée dans le cadre des cours de méthodologie, des séances de supervision, des travaux personnels et du Travail de Fin d’Etudes.

Formation

Communication :

1ère année :

La première année a comme objectif l’initiation aux diverses disciplines des sciences humaines, une approche du milieu professionnel et la découverte personnelle par l’étudiant de ses propres aptitudes aux métiers de la communication.

La réalité de plus en plus complexe demande des cours théoriques solides. Ils apportent les fondements nécessaires à la construction d’une vie professionnelle responsable, sachant combiner des aptitudes d’analyse à des capacités d’intervention. Ils préparent aussi ceux et celles qui veulent accéder aux masters, à poursuivre leurs études une fois bacheliers.

Le point de départ de la formation est l’apprentissage de méthodologies dans le cadre du séminaire aux démarches de la communication, ainsi que d’ateliers formant à la mise en œuvre d’outils du métier : écriture, expression, informatique.

Un stage de 4 semaines donne l’occasion à l’étudiant de s’intégrer dans une entreprise, une association ou une institution. L’étudiant observe dans un premier temps et puis, participe aux tâches de communication sous la supervision d’un maître de stage et d’un enseignant (maître de formation pratique). Le stage donne lieu à la rédaction d’un rapport.

2ème année

La deuxième année permet à l’étudiant d’aborder, par des études de cas, des méthodologies de la communication (photographie, traitement sonore, graphisme, multimédia), ainsi que de participer à des ateliers (radio, vidéo, mise en page).

Les cours de deuxième année sont en lien direct avec les réalités de l’univers des médias, ainsi que des communications sociales. Il s’agit de former au raisonnement qui permet d’anticiper les changements et de s’adapter aux évolutions des métiers auxquels nous formons. Il s’agit aussi d’apporter un ensemble de connaissances, e.a. en droit des médias. Le tout permet aux étudiants de mieux comprendre le système dans lequel ils sont amenés à devenir acteurs et d’élaborer des stratégies de communication, d’information et d’éducation des publics, avec un sens affiné des nombreuses implications éthiques qu’elles soulèvent.

Dans le cadre du stage de deuxième année, l’étudiant doit mettre en oeuvre ses premières compétences pour les développer et se les approprier. Il effectue son stage dans un service de communication, sous la supervision d’un spécialiste en la matière, avec qui il collabore. Cette insertion professionnelle est encadrée par un enseignant (maître de formation pratique). Durant le stage, des séances de travail à l’Institut permettent à l’étudiant de réfléchir à sa production et d’acquérir le regard critique nécessaire à l’évaluation et à l’amélioration de son action professionnelle. Un rapport d’analyse de l’expérience clôture le stage et permet son évaluation.

3ème année

A l’issue des deux années, l’étudiant aura fait un premier tour des principales démarches et méthodologies de la communication. En troisième année, il est invité à approfondir certaines méthodologies parmi un ensemble de choix.

Le stage prend une place importante en dernière année. L’étudiant a la responsabilité d’une réelle fonction de communication ou d’information. Il doit être capable d’élaborer des propositions et de mettre en œuvre des compétences.

Le travail de fin d’études est l’épreuve finale. Il est ancré dans les expériences professionnelles de l’étudiant. Il est présenté devant un jury. Il a pour objet le traitement d’une question ayant une pertinence professionnelle. L’étudiant communique les résultats de ses recherches et démontre ainsi qu’il est apte à devenir un professionnel de l’information et de la communication.

 

Me connecter

Pas encore membre ?
INSCRIVEZ-VOUS


Recherche rapide


Plus de critères »

A découvrir

SQL: SELECT * FROM t_banners WHERE circuit = 'home' AND emplacement = '1'ORDER BY position
SQL: SELECT * FROM t_banners WHERE circuit = 'home' AND emplacement = '2'ORDER BY position

Newsletter

Pour être tenu au courant de nos activités, laissez-nous votre email !