INRACI

INRACI

Avenue V. Rousseau, 75 1190 Bruxelles

Tel : +32(0)2/ 340 10 18 OU +32(0)2/ 349 68 80

Présentation

L’INRACI est un établissement d’enseignement libre non confessionnel qui met en exergue la tolérance et qui prône la liberté de conscience. Pour répondre aux besoins de la collectivité, l’INRACI forme des techniciens de haut niveau capables de s’adapter à l’évolution rapide et constante de l’outil et des méthodes de production.

L’INRACI offre une formation pratique et motivante dans des laboratoires et studios parfaitement équipés. L’INRACI propose une collaboration avec l’industrie, le secteur tertiaire et les établissements scientifiques.

Formation

Ce programme prépare les étudiants aux tâches de conception et d’exécution au sein d’une équipe.

Cette formation polyvalente amène les étudiants à pratiquer les techniques de prise de vues, de prise de sons, de montage et de direction de production liées aux supports et genres pluridisciplinaires du film et de la vidéo.

Cet enseignement favorise la formation technique dans un contexte d’insertion professionnelle.

Les deux studios professionnels : l’un pour le film et l’autre de télévision avec sa régie multicaméras, les cellules de montage film et vidéo (analogique et virtuel) permettent d’assurer aux étudiants une maîtrise de la technique en prise directe sur le secteur professionnel. Les stages d’une durée de 11 semaines, imposés à tous les étudiants, leur apportent l’expérience complémentaire essentielle pour leur future profession.

Plus qu’une école, l’INRACI veut être le meilleur des outils pour ceux qui souhaitent devenir les professionnels de l’audiovisuel international de demain.

Diplôme : Gradué (bachelor) en techniques de l’image - finalité : techniques de la cinématographie.

Durée des études : 3 ans

La pratique.

Beaucoup de pratique sur le terrain, beaucoup de diversité dans l’approche des divers genres cinématographiques pour les étudiants de 2e et 3e Ciné.

2e année

– Une première activité consiste à réaliser 5 captations de pièces de théâtre ou d’improvisation. En partenariat avec le Conservatoire Royal de Bruxelles pour les comédiens. Comme pour les techniciens, ces tournages représentent une première approche en multicaméras.

– Du côté de la fiction, les étudiants réaliseront 8 nouvelles de Maupassant. La liberté créatrice des étudiants aboutira à des adaptations originales, jouées par des comédiens professionnels. Ces réalisations sont rendues possibles par ce qu’on nomme, dans le jargon, une « standardisation ». En clair, un professeur réalisateur, entouré de ses collègues techniciens, décortique le travail dans ses moindres étapes sur une première adaptation. Après, c’est aux étudiants de se lancer à leur tour dans la réalisation. Avec cette même méthode, les étudiants aborderont ensuite le documentaire de création.

– La réalisation des « News » demande elle aussi un gros investissement. Des équipes de 3 étudiants se constituent : un ingénieur du son, un monteur, un cadreur. Chaque équipe accompagne un étudiant de 1re licence en journalisme à l’ULB et, en une journée, ils réalisent un reportage télévisé complet, du choix du sujet, selon l’actualité du jour, au montage final. Chaque jour, une équipe part ainsi en tournage sur les lieux où se déroule l’actualité. Comme dans un « JT » professionnel, l’exercice se déroule en temps réel ; on passe à l’antenne à 19h30 ! Une deuxième approche en multicaméras est concrétisée pendant deux semaines : il s’agit de journaux télévisés enregistrés avec les images des « news » et des invités en studio.

3e année

– La pratique de la régie télé, déjà au programme de la 2e année, se renforce avec des réalisations plus complexes : d’abord des concerts aux styles musicaux variés, puis une dramatique complète.

– Comme en 2e, ils poursuivent la réalisation des « News », avec les reportages sur le terrain, renforcée par une diffusion hebdomadaire pour l’émission E252 de TELE BRUXELLES. Les étudiants de 3e réaliseront des documentaires sur le thème de l’Europe. Ces émissions, destinées à TLB, seront réalisées en collaboration avec l’ULB et l’IHECS. L’insertion professionnelle devient une réalité concrète.

– Pour leurs travaux de fin d’études enfin, les 3e Ciné réaliseront 5 films de fiction et 3 documentaires. Projections Les courts-métrages réalisés par les étudiants de 2e et 3e sont projetés chaque année, au mois de juin, devant un public enthousiaste d’amis, de connaissances, mais aussi de professionnels. Si quelques réalisations sont primées dans divers festivals : média 10/10, VUB, etc., beaucoup d’entre elles sont ensuite vendues à des chaînes télévisées, la RTBF et Télé Bruxelles notamment. Tout récemment, le film « gare à toi ! » de Nicolas DERU est sélectionné au festival du court-métrage de Venise.

 

Me connecter

Pas encore membre ?
INSCRIVEZ-VOUS


Recherche rapide


Plus de critères »

A découvrir

SQL: SELECT * FROM t_banners WHERE circuit = 'home' AND emplacement = '1'ORDER BY position
SQL: SELECT * FROM t_banners WHERE circuit = 'home' AND emplacement = '2'ORDER BY position

Newsletter

Pour être tenu au courant de nos activités, laissez-nous votre email !