Anne André

Directrice de la Maison Folie de Mons

Comment a démarré le projet Maison Folie ?

Tout a commencé avec Lille 2004, capitale européenne de la culture. Dans ce cadre, il y a eu création de 12 Maisons Folie, 9 dans le Nord de la France et 3 en Belgique (à Courtrai, Tournai et Mons). En Belgique, seule celle de Mons existe encore aujourd’hui.

Quelles étaient les missions de base d’une Maison Folie ?

En un mot : désacraliser l’art. L’art doit devenir une expérience du quotidien accessible à tous. Les Maisons Folie sont aménagées au cœur des quartiers, elles sont souvent des lieux de résidence et création artistique et des lieux de culture de proximité avec une forte dimension participative. Le concept est donc d’effectuer un grand écart en permettant l’accès à une programmation pointue pour le grand public. Le fait qu’il s’agisse souvent de lieux désaffectés mais ancrés dans la mémoire collective, réactivés en lieux culturels (ici à Mons, il s’agit d’une ancienne école), pose la question du lien entre passé et futur.

En 5 ans, comment a évolué la Maison Folie et que sont devenus ses objectifs ? Au début, nous disposions de peu de moyens. Il n’y avait pas de contrat programme, pas de budget, rien. Depuis 2007, la Maison Folie est inscrite dans le contrat programme du Manège. Le Manège a quatre volets différents d’activité, que nous devons respecter. Cela nous donne des missions plus précises à respecter.

C’est-à-dire ?

Si on doit résumer l’esprit de la Maison Folie en une phrase, c’est celle-ci : Le citoyen est au cœur des projets de création. Des lieux sont mis à disposition des associations socio-culturelles, nous offrons un accompagnement technique et artistique sur demande etc. Nous jouons le rôle d’interface entre les artistes professionnels et les habitants. Nous assurons une mise en contact pour le développement de créations participatives, pour que l’habitant soit en amont du processus de création, comme par exemple dans le projet théâtral Vague, ou comédiens professionnels et amateurs se sont côtoyés.

Nous assurons aussi une connexion avec le monde : il y a dans notre programme un « Temps fort », où un pays, une région est mis à l’honneur. Le but est de faire collaborer un artiste international avec des habitants de Mons. Nous ne faisons jamais venir un invité sans qu’il y ait contact avec la ville et le citoyen.

Nous avons aussi une mission d’émergence et d’accompagnement de la jeune création, de préférence locale.

Un exemple ?

Un bon exemple, c’est le projet « Les Laboréales » : il s’agit d’un appel à projet réservé au Conservatoire et à l’ESAPV de Mons. La Maison Folie offre aux jeunes artistes sélectionnés un dispositif d’accompagnement complet : temps de travail, subventions, mentorat européen, temps de visibilité dans le cadre du festival « Un pas de trop », ainsi qu’une série de représentations à La Bellone à Bruxelles.

Enfin, nous voulons offrir un espace d’expression à de jeunes talents non professionnels par le biais d’ateliers (théâtre, photo, écriture, etc.), des scènes slam, de projets tremplins tels que le tremplin hip-hop pour jeunes danseurs ou le projet résidence slam qui aura lieu en mars 2011. Un avant-goût du programme de la saison prochaine ?

Outre les rendez-vous incontournables que sont devenus les scènes slams et les ateliers récurrents, je peux déjà vous dire que la rentrée sera espagnole, avec un focus sur l’Andalousie, ses arts, son cinéma, sa musique et ses danses. Nous aurons notamment un récital de textes de Garcia Lorca et une exposition de croquis sur Séville.

Comment va grandir la Maison Folie au cours des 5 prochaines années ?

C’est le genre de projet qui n’est jamais fini ; la Maison Folie a trouvé sa place dans le paysage, mais elle peut et doit encore évoluer, notamment vers plus d’ouverture à des collaborations internationales, plus de place pour les arts hybrides, plus de spectacles participatifs, pour continuer d’ouvrir les imaginaires et les regards. Mais tout cela se fait pas à pas, au fil des rencontres...

Pour plus d’infos, visitez le site de la Maison Folie

Cindya Izzarelli

www.capitaleminuscule.com

 

Me connecter

Pas encore membre ?
INSCRIVEZ-VOUS


Recherche rapide


Plus de critères »

A découvrir

SQL: SELECT * FROM t_banners WHERE circuit = 'home' AND emplacement = '1'ORDER BY position
SQL: SELECT * FROM t_banners WHERE circuit = 'home' AND emplacement = '2'ORDER BY position

Newsletter

Pour être tenu au courant de nos activités, laissez-nous votre email !